Loading color scheme

Alcoolature, Teinture et Teinture mère

Il existe de nombreux termes regroupant les extractions alcooliques, en voici un petit tour d’horizon.

Le concept reste le même pour toutes les préparations, il s’agit à l’aide d’alcool de différent titrage (éthanol mélangé à de l’eau : un marc de vin à 50° correspond à 50% d’éthanol et 50% d’eau) de casser la paroi cellulaire des plantes pour en extraire les composés actifs. Cette extraction se passe à froid le plus souvent.

Une teinture alcoolique (ou teinture tout court) correspond à une extraction par de l’alcool sur une plante sèche.

Une alcoolature est plus une préparation à partir de plante fraiche.

Enfin une teinture mère (préparation de base servant aux dilutions homéopathique) est un peu plus précise, la plante est broyée directement dans l’alcool qui présente un titre de 95°, la quantité de plante / alcool est calculée pour que le titre final de la teinture mère au bout d’une vingtaine de jours soit d’environ 70° (il est donc nécessaire de connaître la concentration en eau d’une plante et de mesurer le titre de la macération en cours).

Il existe aussi des teintures alcoolique ou mère avec extraction à chaud, on utilise pour cela un soxhlet, qui permet en quelques heures d’extraire l’ensemble des composés de la plante. L’alcool (titrage entre 70 et 90°) est chauffé lentement, la vapeur d’alcool va traverser la plante finement broyée, puis être refroidit pour venir percoler la plante en se recondensant. Une fois le soxhlet rempli un siphon se déclenche et renvoi la percolation dans le ballon principal, en sept cycle l’extraction de la plante est quasi-totale.

Une teinture ou alcoolature ou teinture mère peut être également transformée en teinture Spagyrique pour apporter une approche encore plus globale en suivant les préceptes de la Spagyrie.

Ajouter vos commentaires

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé